Crash de l'A320 : Andreas Lubitz aurait pu commettre l'irréparable

Dans le journal Bild, une ancienne petite amie d'Andreas Lubitz évoque la frustration du pilote de ne pas pouvoir devenir commandant de bord en raison de sa maladie.

FRANCE 3
Une ex-petite amie d'Andreas Lubitz affirme que le copilote aurait pu commettre l'irréparable en raison de ses problèmes de santé qui l'aurait empêché de devenir commandant de bord, le rêve de sa vie.
Chez lui, à Düsseldorf, les enquêteurs ont trouvé des médicaments, des arrêts de travail déchirés et des notes personnelles où il évoque sa maladie. Une maladie dont le pilote avait parlé à son ex-petite amie l'an dernier.

Dans le journal Bild, cette hôtesse de l'air se souvient

"Pendant les discussions à propos du travail, il craquait et me criait dessus. [...] La nuit, il se réveillait et criait 'nous tombons', en proie à des cauchemars", déclare-t-elle. Lorsqu'elle a entendu parler du crash, une phrase de son amant lui est revenue. "Un jour, je ferai quelque chose qui changera tout le système et tout le monde connaîtra mon nom". Devant sa petite amie, Andreas Lubitz parlait de sa frustration de ne pas pouvoir progresser en temps que pilote à cause de sa maladie. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Après le crash de l\'A320 de Germanwings, l\'Agence européenne de la sécurité aérienne recommande la présence de deux personnes en permanence dans le cockpit d\'un avion de ligne.
Après le crash de l'A320 de Germanwings, l'Agence européenne de la sécurité aérienne recommande la présence de deux personnes en permanence dans le cockpit d'un avion de ligne. (DANIEL REINHARDT / DPA / AFP)