Rénovation énergétique : les foyers les plus aisés exclus du nouveau dispositif

Dès 2020, une prime sera accordée aux ménages pour les travaux de rénovation énergétique pour remplacer le crédit d'impôt. Les foyers les plus aisés seront exclus du dispositif.

FRANCE 3

Le gouvernement veut mieux isoler les logements pour limiter les émissions de gaz à effet de serre. Au 1er janvier 2020, une prime va remplacer les aides existantes, dont le crédit d'impôt pour la rénovation énergétique. L'exécutif veut ainsi inciter ceux qui n'en ont pas les moyens à isoler leurs appartements ou maisons.

Objectif : 500 000 rénovations par an

Cette nouvelle prime sera versée sous condition de revenus et selon l'efficacité énergétique de l'isolation. Elle sera délivrée dès la fin des travaux. Par exemple, si la famille Durand qui gagne 38 000 € par an veut réaliser des travaux à hauteur de 13 700 €, elle touchera une aide de 8 490 € en 2019, après avoir avancé une partie de cette somme. En 2020, la prime sera de 9 200 € versée tout de suite.

Selon les professionnels du secteur, les 20% des ménages les plus aisés seront exclus du dispositif. Grâce à cette prime, le gouvernement veut permettre la rénovation de 500 000 logements par an, contre 360 000 aujourd'hui. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne monte son chauffage électrique dans son appartement, à Lille (Nord), le 3 février 2012.
Une personne monte son chauffage électrique dans son appartement, à Lille (Nord), le 3 février 2012. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)