Thomas Cook France : quel sera l'effet du placement en redressement judiciaire ?

La filiale française a demandé mardi 24 septembre son placement en redressement judiciaire, après la faillite de la maison mère britannique. La casse sociale devrait être limitée, car la plupart des agences françaises sont des franchises indépendantes.

FRANCE 3

À Armentières, dans le Nord, les salariés de l'agence Thomas Cook sont tenus au silence mercredi 25 septembre et les journalistes de France 3 n'ont pas pu rentrer. La porte est ouverte uniquement aux clients inquiets pour leur voyage, qui viennent chercher des informations. Pendant leurs échanges avec les employés, les clients ont pu constater leur désarroi. "Eux-mêmes ne savent pas comment ils vont faire, s'ils vont être repris ou licenciés. Ils ne savent pas du tout", rapporte un usager.

Des repreneurs sérieux pour Thomas Cook France ?

En France, Thomas Cook possède 172 agences en nom propre et 780 salariés. La filiale française du voyagiste britannique a demandé son placement en redressement judiciaire mardi 24 septembre. Mais l'entreprise se veut rassurante. Dans un communiqué, elle indique que "plusieurs repreneurs sérieux du secteur du tourisme ont déjà fait part de leur fort intérêt pour Thomas Cook France". Les franchisés, eux, sont peu inquiets : ils portent le nom Thomas Cook sur leur enseigne, mais sont complètement indépendants du voyagiste.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'opérateur de voyage a annoncé sa faillite lundi 23 septembre 2019.
L'opérateur de voyage a annoncé sa faillite lundi 23 septembre 2019. (OLI SCARFF / AFP)