Cet article date de plus d'un an.

Immobilier : les logements insalubres de Rennes dans le viseur de la municipalité

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Immobilier : les logements insalubres de Rennes dans le viseur de la municipalité
Article rédigé par France 2 - C. Wormser, G.Sabin, E.Maillard, S.Ruaux
France Télévisions
France 2
Rénover est évidemment coûteux, mais vient un moment où la démarche s'impose. Le centre-ville de Rennes (Ille-et-Vilaine) comporte beaucoup d'immeubles insalubres. Un plan de rénovation a été lancé, d’ici 2030, une centaine de bâtiments devront être rénovés.

Les maisons à pan de bois de Rennes (Ille-et-Vilaine) ont fait la renommée de la ville, pourtant derrière les façades, se cachent un autre décor. On y trouve des logements insalubres et vétustes, des structures fragiles qui risquent de s’effondrer. La situation menace le centre historique et ses habitants. Danna Moreno Queveno habite à Rennes depuis 2021 et loue 450 euros par mois un appartement en rez-de-chaussée. Des moisissures grignotent le plafond, les fenêtres sont mal isolées. Lorsqu’elle en parle à son propriétaire, il assure qu’il va le faire, mais rien.

Une subvention jusqu’à 40 % du prix des travaux

 

Ce manque de travaux aurait pu tourner au drame. Dans la cave, le plancher provisoire cède sous le poids de Danna et de ses amis au soir du nouvel an. Elles chutent de trois mètres et sont victimes de fractures. Le bâtiment est sous un arrêté préfectoral depuis 2017 et les travaux auraient dû y être faits depuis longtemps. Une enquête est en cours et une plainte a été déposée contre X. Le propriétaire, enregistré à son insu ne souhaitant pas répondre aux questions des journalistes de France 2, déplore un retard dû à une mésentente entre copropriétaires. Les propriétaires sont récalcitrants, car rénover des bâtiments est cher. Pour les aider, la ville propose ds subventions, jusqu’à 40 % de la somme des travaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.