Cet article date de plus d'un an.

Accident de train en Grèce : une collision meurtrière fait au moins 38 morts

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Accident de train en Grèce : une collision meurtrière fait au moins 38 morts
Article rédigé par France 2 - M. Burgot, J.-M. Perroux
France Télévisions
France 2
Frontale et violente, la collision entre deux trains en Grèce n’a laissé aucune chance à plusieurs dizaines de passagers, dans la nuit du 1er mars. Le bilan de 38 morts est encore provisoire.

Un enchevêtrement de wagons pulvérisés et calcinés. Une scène d’effroi, après cette collision frontale entre deux trains en Grèce. De cet amas de métal, les sauveteurs extraient encore, mercredi 1er mars au soir, des corps sans vie. Le train de voyageurs ralliait la ville d’Athènes à celle de Thessalonique. Mais à hauteur de Larissa, il percute un convoi de marchandises, arrivant en sens inverse, exactement sur la même voie. Il est 23h30 dans la nuit du 1er mars, quand le choc, d’une violence inouïe, se produit. 342 passagers sont à bord. Les deux locomotives sont disloquées, les deux conducteurs tués sur le coup.

 Manque de sécurité sur la ligne

"On a tous paniqué, on est sortis en cassant les vitres, et là, on a vu le chaos", témoigne un voyageur. Les pompiers, armés d’échelles, ont eu les plus grandes difficultés à extraire, en pleine nuit, les blessés et les morts. Les survivants sont évacués dans des bus. Un syndicat grec de conducteurs de train dénonce le manque de sécurité sur cette ligne. Le Premier ministre, venu sur place, promet une enquête pour déterminer les responsabilités. Ce train était bondé de jeunes, il rentrait vers Thessalonique, après un week-end prolongé en raison d’un jour férié en Grèce.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.