Coupures d'électricité : à quoi faut-il s'attendre en cas de délestage ?

Publié Mis à jour
Coupures d'électricité : à quoi faut-il s'attendre en cas de délestage ?
Article rédigé par
S. Soubane, C. Tixier, A. Zouioueche, A. Tranchant - France 2
France Télévisions
Les délestages envisagés pour le gouvernement pour faire face au manque d'électricité pourraient avoir de fortes conséquences sur de nombreux secteurs. En cas de coupure, les écoles, notamment, devraient fermer le matin.

Soulager le réseau en coupant temporairement l'électricité, c'est l'ultime recours de l'État. Pour préparer les Français, les protocoles se précisent. Cet hiver, si ecowatt - sorte de météo de l'électricité - vire à l'orange, la tension devra être baissée de 5 %. Si le signal vire au rouge, des délestages, c'est-à-dire des coupures d'électricité, devront être opérés entre 8 heures et 13 heures, puis entre 18 heures et 20 heures. Les écoles se trouvant dans les zones concernées resteront fermées le matin.

Les professeurs d'école mécontents

La situation inquiète les syndicats. "Tous les directeurs d'école, les principaux, les proviseurs, on va évidemment devoir être des couteaux suisses, on va devoir tout faire pour prévenir, on va devoir tout faire pour, aussi, assurer la sécurité [...]. On se demande quand même s'il n'y avait pas d'autres solutions", déplore Didier Georges, proviseur et élu national SNPDEN-UNSA. Les habitations, les transports, les entreprises, les feux de signalisation pourront eux aussi être privés du réseau. Certains services essentiels, comme les hôpitaux, seront épargnés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.