Coupe du monde 2022 : le business des maillots de football

Publié
Coupe du monde 2022 : le business des maillots de football
Article rédigé par
A.Jacquet, P.Aubert, P.Maire, P.Brame - France 2
France Télévisions
Au fil des années, le business des maillots de club ou des équipes nationales est devenu une incroyable machine à cash. Un marché planétaire, source d’enjeux pour les équipementiers.

Au Qatar, en pleine Coupe du monde, chaque supporter affiche fièrement son maillot. Une formidable vitrine pour les marques, et un business florissant. Dans un magasin GO Sport, à Paris, le maillot des Bleus représente 70% des ventes. Une Coupe du monde permet en moyenne de réaliser 30% de ventes en plus. Chaque maillot est vendu entre 90 et 140 euros : 40 euros pour le magasin, 30 euros pour l'équipementier, et 30 euros pour l'équipe.

Un business très rentable pour les fédérations et les clubs 

Le business est très rentable pour les fédérations et les clubs, à condition de recruter les bons ambassadeurs. "Le PSG, avant d'être racheté par le Qatar, vendait à peu près 100 000 maillots par an. Il a désormais passé la barre du million de maillots, avec l'arrivée de Neymar", explique l'économiste Vincent Chaudel. Les équipementiers sont ainsi prêts à investir beaucoup pour habiller les joueurs et les équipes : 50 millions d'euros par an, pour le contrat entre Nike et les Bleus.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.