Cuisine : le fish and chips, le bon goût de la Grande-Bretagne à la conquête de l'Hexagone

Publié
Cuisine : le fish and chips, le bon goût de la Grande-Bretagne à la conquête de l'Hexagone
Article rédigé par
N. Tabouri, M .Septembre, L. Bensimon, C. Madini, G. Liaboeuf - France 2
France Télévisions
250 millions de fish and chips sont vendus chaque année au Royaume-Uni. Comment le plat a-t-il su se réinventer pour pénétrer sur le marché français ?

Créé il y a plus de 160 ans, le fish and chips est célèbre dans le monde entier. Du poisson sous une panure, des frites, et de la sauce tartare. Gionis Reyes a quitté son emploi de décorateur il y a huit ans pour ouvrir son premier restaurant, à Paris. Tout est dans la panure, à base de farine, et la force du poignet. Ici, le poisson est frit à la minute. La touche finale ? Quelques gouttes de vinaigre de malt venu d'Angleterre, pour le bonheur des clients britanniques. "Je me sens chez moi", confie une femme. 

Une institution

Le plat est devenu une institution, même si son origine reste mystérieuse : Londres (Royaume-Uni) et Manchester (Royaume-Uni) se disputent le premier fish and chips, créé dans les années 1860. Dans la capitale britannique, on trouve des fish and chips à presque tous les coins de rues. Le plus ancien a été créé en 1870. S'il est ici vendu entre 15 et 18 euros, c'était autrefois un plat destiné aux ouvriers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.