Emploi : de plus en plus de Français optent pour une reconversion professionnelle

Publié Mis à jour
Emploi : de plus en plus de Français optent pour une reconversion professionnelle
Article rédigé par
A. Hébert - franceinfo
France Télévisions

A cause de divers facteurs tels que les mauvaises conditions, le salaire ou encore le Covid, beaucoup de Français désirent changer de travail. Mais tous ne parviennent pas à aller jusqu'au bout de leur démarche.

L'inflation et le pouvoir d'achat sont l'une des priorités actuelles des Françaises des Français, qui pensent aussi à leur bien-être au travail. Si l'on n'en croit les dernières enquêtes, beaucoup sont malheureux au travail. Les reconversions se multiplient, grâce notamment au dispositif compte-formation. "Ces cinq dernières années, un actif sur quatre du secteur privé a fait une reconversion professionnelle, selon un rapport de France compétences. Les salariés qui sont le plus désireux de changer de métier sont ceux qui occupent des emplois dits 'non qualifiés'. 39 % contre 29 % par exemple pour les cadres. Pour ce qui est de réussir, c'est plus compliqué. Le taux de réussite est de 20 % seulement pour les non-qualifiés, contre 34 % des cadres. Moins on est qualifié, plus l'on veut changer de métier mais plus et c'est compliqué", explique Alexandre Hébert depuis la rédaction de franceinfo. 

Attention aux arnaques 

Ces nombreuses reconversions sont aussi dues au compte professionnel de formation, le fameux CPF, dont on a beaucoup parlé pour dénoncer des arnaques. Mais qu'est-ce concrètement que le compte CPF ? "C'est une somme d'argent que les salariés ont à leur disposition pour se former. Chaque année travaillée génère des droits, 500 euros par an en moyenne. C'est une interface sur un site Internet avec le montant disponible de vos droits et une autre interface pour choisir la formation. Concernant les arnaques, il y en a effectivement beaucoup. Pour les éviter, deux règles d'or : tout d'abord ne jamais faire confiance à un démarchage téléphonique et, surtout, utiliser l'adresse officielle www.moncompteformation.gouv.fr", conclut Alexandre Hébert.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.