Europe : une vague de chaleur sans précédent

Publié Mis à jour
Europe : une vague de chaleur sans précèdent
Article rédigé par
M. Larguet, A. Canestraro - franceinfo
France Télévisions

Depuis plus d'un mois, les températures sont bien supérieures aux normales de saison. Un plaisir pour certains qui en profitent pour se baigner ou déguster une glace. Mais pour les producteurs de fruits et légumes cela pose un gros problème de récolte.

C'est l'été en plein mois de mai. 32°C à Bordeaux, heureusement il y a la mer. À Limoges, en revanche, avec 31°C, on se rafraîchit comme on peut, comme à Besançon où le glacier a repris du service avant l'heure. À Toulouse, on trouve son équilibre tant bien que mal. Il fait 33°C, mais les boulistes sont là : "T'as envie de jouer, c'est plus fort que la chaleur et on est à l'ombre donc c'est quand même agréable". 38 jours consécutifs au-dessus des normales de saison, la France bat son record printanier de chaleur. Un problème pour ce producteur de fraises, obligé de jeter les deux tiers de ses fruits qui mûrissent trop vite : "Aujourd'hui on est obligés de ramasser tous les deux jours, parce que les fraises passent du stade blanc-blanc vert au stade rouge vendable un jour"

Vers des températures toujours plus chaudes 

L'Espagne aussi est confrontée à une vague de chaleur inhabituelle pour la saison. Il fait 42°C dans certaines villes du Sud et ce mois pourrait être le plus chaud du siècle dans le pays. "Le climat d'Afrique du Nord se déplace vers le sud de l'Europe. Nous aurons des périodes de sécheresse plus longues et plus intenses au milieu du siècle, et bien sur des températures plus élevées", explique Ruben del Campo, porte-parole de l'agence espagnole de météorologie. Avec le dérèglement climatique, l'exceptionnel pourrait devenir la norme, alertent les scientifiques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.