Crise énergétique : les fragilités du parc nucléaire français

Publié
Crise énergétique : les fragilités du parc nucléaire français
Article rédigé par
J. Bigard, N. Fleury, Ph. Lagaune, A. Husser, L. Michel - franceinfo
France Télévisions
Parmi les 56 réacteurs nucléaires que compte la France, 20 se trouvent toujours à l’arrêt, en ce début du mois de décembre.

La remise en route des réacteurs nucléaires d’EDF met du temps. Parmi les 56 réacteurs que compte la France, 20 se trouvent toujours à l’arrêt, or c'est deux fois plus important par rapport au calendrier établi par EDF au mois de septembre. C’est l’une des raisons pour lesquelles la France pourrait se retrouver en manque d’électricité. "Nous sommes dans cette situation de tension, parce que le parc nucléaire français n’est pas à sa pleine capacité", regrette Xavier Piechaczyk, président du directoire de RTE.

La France devra faire des économies

Ces retards de remise en marche des réacteurs est la conséquence de problèmes persistants qui existent sur plusieurs d’entre eux. Parmi ces anomalies, on trouve des fissures sur les circuits de refroidissement des réacteurs. "Sur ces 20 dernières années, on a connu un sous-investissement dans le nucléaire", constate Phuc-Vinh Nguyen, chercheur en politique énergétique. Pour compenser ces problèmes, la France devra faire des économies et importer de l’électricité venant des pays étrangers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.