Téléthon : un malade atteint de myopathie chercheur à Harvard

Publié Mis à jour
Téléthon : un malade atteint de myopathie chercheur à Harvard
Article rédigé par
L.de la Mornais, T.Donzel A.Filippi, Z.Boughzou - France 2
France Télévisions
Mathias Lambert, 32 ans, atteint d’une myopathie rare a découvert seul le gène défaillant de sa pathologie. Il est aujourd’hui chercheur à Harvard (États-Unis).

Chaque jour, Mathias Lambert parcourt les allées de Harvard, à Cambridge (États-Unis). En intégrant l’université et son record mondial de 160 prix Nobel, le malade atteint de myopathie à bâtonnet dépasse son handicap à la force du cerveau. Dans son laboratoire, le biologiste cherche après avoir identifié lui-même le gène responsable de sa propre maladie. “J’ai une chance inouïe d’avoir cette maladie très rare et d’être l’un des seuls à avoir cette maladie et à travailler dessus”, explique-t-il.

Une candidature au culot

Après sa thèse à Lille (Nord), il envoie une candidature à Harvard au culot. Il rêve de travailler avec Louis Kunkel et un collègue biologiste, deux pontes en la matière. “Il a été fantastique lors de son entretien d’embauche. Je cherche toujours de jeunes gens talentueux pour rejoindre le laboratoire. L'une de nos raisons d’être est de former la prochaine génération de scientifiques et il est la nouvelle génération”, confie le professeur de génétique. Pour l’avenir, Mathias a trouvé les financements pour monter son propre laboratoire. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.