Royaume-Uni : la famille royale au cœur d'une polémique liée au racisme

Publié Mis à jour
Grande-Bretagne : la famille royale au coeur d'une polémique liée au racisme
Article rédigé par
M.Septembre, C.Madini - France 2
France Télévisions
Vendredi 2 décembre, Buckingham Palace est au cœur d’une tempête médiatique. Lady Susan Hussey, une proche de la famille royale, est soupçonnée de racisme.

Elle était l’amie et la confidente de la reine Elizabeth II, Lady Susan Hussey est sous le feu des critiques après que des soupçons de racisme aient été lancés à son égard. Les faits se seraient déroulés au cours d’une réception. "Elle m’a dit ‘quelle est votre nationalité ?' Et j’ai dit ‘Lady, je suis née ici, je suis britannique’ et je pensais que ça en resterait là, mais non, elle a insisté", témoigne Ngozi Fulani, directrice d’une association contre les violences domestiques.

Le palais de Buckingham s’est exprimé

Face à la polémique engendrée par ces révélations, Lady Hussey a démissionné et le Palais de Buckingham a pris la parole en déclarant : "Nous prenons ces propos très au sérieux. (…) Des propos inacceptables et profondément regrettables ont été tenus". Le Premier ministre britannique, Rishi Sunak, a, lui aussi, dénoncé cet incident. Le nouveau roi, Charles III se serait bien passé de cette polémique. Le documentaire d’Harry et Meghan qui sortira prochainement risque d’apporter de nouvelles révélations sur la famille royale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.