Nîmes : un week-end taurin qui prend des airs de feria

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Nîmes : un week-end taurin qui prend des airs de feria
FRANCE 2
Article rédigé par
V.Gaglione, A.Guiraud, F.Forner - France 2
France Télévisions

À Nîmes (Gard), les traditionnelles ferias ont laissé leur place à un week-end taurin, pendant le week-end des 12 et 13 juin. L’esprit festif est, cependant, toujours présent.

Après un an et demi de silence, la musique a des airs de légèreté. À Nîmes, dans le Gard, les ferias auront lieu dans le respect des règles sanitaires. Cette année, personne ne boit debout, pas de bodega, pas de petits orchestres ou de danse en collé-serré. Le début de soirée est encore sous contrôle, vendredi 11 juin. "On ne peut pas dire que c’est une feria (…) c’est juste une remise en route pour le personnel de restauration, pour les clients qui ont besoin de revivre", affirme Xavier Thirion, de la brasserie Les Antonins.

La première douceur du printemps

Une feria normale, c’est un million de visiteurs et 65 millions de retombées économiques. Ce week-end, Nîmes en sera très loin, mais c’est la première vraie douceur du printemps. À 23 heures, les terrasses se replient les unes après les autres. Chacun rentre chez soi dans le calme.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déconfinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.