Corse : les côtes menacées par des nappes d’hydrocarbures

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Corse : les côtes menacées par des nappes d’hydrocarbures
FRANCE 2
Article rédigé par
C. Guttin, L. Monfort, F-A. Bernardini, C. Giugliano, France 3 Corse, M. Le Rue - France 2
France Télévisions

Le plan Polmar terre est activé à l’est de la Corse, samedi 12 juin. Des nappes d’hydrocarbures d’une longueur de 35 km dérivent près des côtes et menacent les plages.

Samedi 12 juin, deux nappes de pollution d’hydrocarbures ont été repérées au large de la Corse. De 35 km de long chacune, elles dérivent en direction des côtes dans le secteur entre Aléria et Solenzara, sur la côte est. L’une est à 800 m et l’autre à 3,5 km. Selon la préfecture maritime de Méditerranée, il pourrait s’agir du dégazage d’un bateau en pleine navigation.

"Le risque numéro un, c’est l’environnement"

"On sait que quoi qu’il arrive, on n’est pas capable de récupérer toute la pollution en mer, parce que ça coule, ça se disperse, ça s’émulsionne (…) Le risque numéro un, c’est l’environnement, évidemment", explique la capitaine de vaisseau Christine Ribbe, porte-parole du préfet maritime de la Méditerranée. Le plan pollution marine terre a été activé. Deux bateaux de soutien et d’assistance basés à Toulon (Var) sont en route avec du matériel anti-pollution.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.