Sécheresse : en Charente-Maritime, les moules de bouchot manquent de nourriture

Publié
Sécheresse : en Charente-Maritime, les moules de Bouchot manquent de nourriture
FRANCE 2
Article rédigé par
K.Lempereur, S.Wahl, C.Duval, F.Cardoen - France 2
France Télévisions

En Charente-Maritime, la sécheresse menace les moules de bouchot, dont la saison vient de débuter cette semaine. En cause : la quantité d'eau douce qui diminue. Une eau qui est indispensable à la formation de planctons, la nourriture des moules. Elles seront donc plus petites cette année, et risquent d'être invendables.

Chaque matin, c'est la même inquiétude pour Laurent Hurtaud, éleveur de moules de bouchot près de La Rochelle (Charente-Maritime) : cette année avec la sécheresse, sa zone de culture manque d'eau douce, un élément indispensable à la formation de planctons, la nourriture des moules. Résultat : les moules sont plus petites. Au total, le chef d'entreprise s'attend à une perte de 20 à 25 % de sa production et de son bénéfice.

Le prix au kilo a déjà augmenté

La récolte incertaine pour l'année 2023 pousse le patron à imposer des quantités limitées à ses clients pour tenir jusqu'à la fin de la saison. "Nous, personnellement, on commercialise jusqu'au mois de novembre. Là, si on arrive à faire le mois de septembre, ça sera bien", témoigne Laurent Hurtaud. Au niveau national, le syndicat des producteurs de moules s'attend à une baisse de la récolte de 30 à 50 %. Le prix au kilo a déjà augmenté. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.