Avenue de l'Europe, le mag, France 3

"Avenue de l'Europe". L’Europe de la dernière chance

a revoir

Présenté parVéronique Auger

Diffusé le 26/06/2019Durée : 01h5

Les Européens se sont massivement déplacés pour élire leurs nouveaux députés européens. Du jamais vu ! Les nouveaux dirigeants de la Commission européenne et du Parlement ont l’obligation de ne pas les décevoir. Ils tentent d’adopter une stratégie ambitieuse autour de la lutte contre le réchauffement climatique et de la protection des citoyens.

Mais la montée des populistes et de leur leader italien Matteo Salvini, la faiblesse de la chancelière allemande Angela Merkel et l’imbroglio du Brexit ralentissent considérablement les prises de décision des chefs d’Etat et de gouvernement. Le 26 juin 2019, "Avenue de l'Europe" consacre son émission aux grands enjeux européens de demain. 

Au sommaire

Hongrie : la montée des populismes

Le pays qui affiche un des taux de natalité les plus bas d’Europe est confronté à une pénurie de main-d’œuvre et au départ de ses jeunes actifs, attirés par des salaires plus élevés à l’étranger. Mais pour le Premier ministre Viktor Orbán, il est hors de question d’avoir recours aux migrants pour occuper les postes restés vacants et faire tourner l'économie. Sous son impulsion, la Hongrie a mis en place une politique nataliste volontariste.

Un reportage d'Hélène Hug et Loïc Le Moigne.

Carte postale de Rome par Alban Mikoczy, correspondant de France Télévisions en Italie.

Transports routiers : une concurrence fratricide

Il y a trois millions de chauffeurs routiers dans l’UE. Ils sont les bras armés du commerce international. Or, les Etats européens n’arrivent toujours pas à se mettre d’accord sur leurs conditions de salaire et de travail. Les pays à bas coût comme la Pologne en profitent. On y trouve 800 000 entreprises qui ont trusté le transport de marchandises en Europe et les 300 000 chauffeurs polonais ne suffisent plus. Les transporteurs font maintenant appel à des Ukrainiens ou à des Philippins.

Un reportage d'Isabelle Baechler et Steven Pichavant.

Pologne : la difficile lutte contre le réchauffement climatique

Quelque 80% de l’électricité polonaise provient du charbon. Les Polonais en sont les plus gros consommateurs en Europe, et les mines font encore travailler 100 000 personnes. Ni les politiques ni les citoyens, dans leur grande majorité, ne veulent remettre en cause cette énergie qui assure leur indépendance. Pourtant, 33 des 50 villes les plus polluées d’Europe se trouvent en Pologne, avec des épisodes de smog qui inquiètent les habitants et forcent les municipalités à réagir.

Un reportage d'Anne-Christine Roth et Guillaume Le Goff. 

Carte postale de Berlin par Laurent Desbonnets, correspondant de France Télévisions en Allemagne.

Royaume-Uni : le casse-tête du Brexit

Les plus démunis votent toujours majoritairement en faveur du Brexit, alors qu’ils sont déjà les principales victimes de ce divorce. L'équipe d'"Avenue de l'Europe" a retrouvé ces citoyens qui refusent catégoriquement de changer d’avis.

Un reportage de Frédérique Maillard-Laudisa et Loïc Lemoigne. 

Et toujours L'Œil avisé d’Alex Taylor.

Retrouvez deux fois par semaine "Drôle d’Europe" sur franceinfo (canal 27), avec Véronique Auger, Caroline de Camaret (France 24), François Beaudonnet, Valéry Lerouge et Pascal Verdeau. 

La rédaction d'"Avenue de l'Europe, le mag" vous invite à réagir à l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #AVDLE.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==