Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Transports routiers : une concurrence fratricide

Les Etats européens n’arrivent pas à se mettre d’accord sur les conditions de salaire et de travail des trois millions de chauffeurs routiers de l’UE. Et les pays à bas coût, comme la Pologne, en profitent. Un reportage du magazine "Avenue de l'Europe".

AVENUE DE L'EUROPE / FRANCE 3

Il y a trois millions de chauffeurs routiers dans l’Union européenne. Ils sont les bras armés du commerce international. Or, les Etats européens n’arrivent toujours pas à se mettre d’accord sur leurs conditions de salaire et de travail. Les pays à bas coût en profitent. 

A proximité des centres industriels de l'Europe du Nord, la Pologne a supplanté l'Allemagne il a deux ans… et l'expansion continue. La compétence de chauffeur routier pour traverser l'Europe est très demandée. Varsovie est ainsi devenue la capitale européenne du transport routier. 

800 000 entreprises de transport en Pologne

On trouve en Pologne 800 000 entreprises qui ont trusté le transport de marchandises en Europe. Les 300 000 chauffeurs polonais ne suffisent plus. Les transporteurs font maintenant appel à des Ukrainiens ou à des Philippins. Les premiers sont de plus en plus nombreux depuis le conflit avec la Russie de Vladimir Poutine. Ils acceptent souvent de faire le même travail pour 100 à 250 euros de moins. Les employeurs en profitent pour baisser les salaires... 

Un reportage d'Isabelle Baechler et Steven Pichavant rediffusé dans "Avenue de l'Europe" le 26 juin 2019.

Avenue de l\'Europe. Transports routiers : concurrence fratricide
Avenue de l'Europe. Transports routiers : concurrence fratricide (FRANCE 3)