Avenue de l'Europe, le mag, France 3

"Avenue de l’Europe". COP24 : l’indépendance énergétique ou la vertu ?

a revoir

Présenté parVéronique Auger

Diffusé le 21/11/2018Durée : 01h5

Voir la vidéo

Après la COP21 à Paris, c’est à nouveau un membre de l’Union européenne qui accueille la grand-messe environnementale. La COP24 débutera le 3 décembre à Katowice, en Pologne. Il y a trois ans, les Européens avaient fixé la barre très haut en matière d’énergies propres. Sont-ils toujours aussi vertueux ? L’enquête d’"Avenue de l’Europe" démontre qu’aujourd’hui, leur préoccupation numéro 1 est leur indépendance énergétique.

Au sommaire

Pologne : charbon mon amour

Quelque 80% de l’électricité polonaise provient du charbon. Les Polonais en sont les plus gros consommateurs en Europe, et les mines font encore travailler 100 000 personnes. Ni les politiques ni les citoyens, dans leur grande majorité, ne veulent remettre en cause cette énergie qui assure leur indépendance. Pourtant, 33 des 50 villes les plus polluées d’Europe se trouvent en Pologne, avec des épisodes de smog qui inquiètent les habitants et forcent les municipalités à réagir.

Un reportage d'Anne-Christine Roth et Guillaume Le Goff. 

Balkans : la ruée vers l'or bleu

La Slovénie et la Bosnie exploitent à fond la multitude de rivières qui parcourent leurs territoires et multiplient la construction de barrages et de centrales hydroélectriques. Les deux pays ont décidé de respecter à la lettre, voire de dépasser les objectifs européens en matière d’énergie renouvelable pour 2020. Mais les habitants protestent contre ces projets qui risquent de compromettre le développement du tourisme vert.

Un reportage de Frédérique Maillard-Laudisa et Loïc Lemoigne. 

La nouvelle route du gaz

Il est long de 3 500 kilomètres et va coûter 45 milliards d’euros. Il doit traverser six pays, sur deux continents. Il s’agit du corridor gazier sud-européen, un gazoduc en construction qui va relier l’Azerbaïdjan à l’Italie, en passant par la Géorgie, la Turquie, la Grèce et l’Albanie. Il fournira 10 milliards de mètres cubes de gaz par an à une partie de l’Union européenne. Ce nouveau gisement de gaz doit permettre à l’Union de réduire sa dépendance aux importations de gaz russe. Pour comprendre les enjeux de ce méga-projet, "Avenue de l’Europe" vous emmène dans ces endroits d’habitude fermés aux caméras : une plate-forme d’exploitation gazière en mer Caspienne et le terminal gazier en Azerbaïdjan qui va bientôt fournir l’Europe.

Une enquête de Sandrine Feydel et Michel Anglade.

Invité : Philippe Chalmin, président fondateur de Cyclope, société d’études européenne spécialisée dans l’analyse des marchés mondiaux de matières premières, et professeur d’histoire économique à l’université Paris-Dauphine.

Et toujours, "L'Œil" avisé d'Alex Taylor.

En partenariat avec le journal 20 Minutes.

Retrouvez deux fois par semaine "Drôle d’Europe" sur franceinfo (canal 27) avec Véronique Auger (France Télévisions), Caroline de Camaret (France 24), Delphine Simon (France Inter) et Isabelle Labeyrie (Radio France).

La rédaction d'"Avenue de l'Europe, le mag" vous invite à réagir à l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #AVDLE.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==