Avenue de l'Europe, le mag

"Avenue de l'Europe" devient "Avenue de l'Europe, le mag", une nouvelle formule de 52 minutes. L'émission de France 3 exclusivement consacrée aux 28 pays de l'Union Européenne est présentée par Véronique Auger et diffusée une fois par mois le mercredi à 23h20.

Une nouvelle formule à découvrir.
Le magazine européen traite d'un sujet de l'actualité des pays de l'Union Européenne. Trois reportages de terrain permettent de découvrir comment la France et ses partenaires se situent.
Un bon moyen de découvrir chacun des pays d'Europe dans ce qu'ils ont de commun et de différent. Des histoires pour comprendre comment vivent nos voisins et dans quel environnement nous vivons en France.

Une rubrique "L'œil de l'Européen" apporte le regard amical et critique d'un correspondant à Paris d'un grand média européen.

Une personnalité en lien avec le thème de l'émission est reçue par Véronique Auger

Rédactrice en chef et présentatrice : Véronique Auger, rédacteur en chef adjoint : Hervé Dhinaut.

La rédaction invite les téléspectateurs à commenter l'émission en direct sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #AVDLE.

Le magazine est disponible ici en direct vidéo ou en replay après sa diffusion pour voir et revoir les précédentes émissions à volonté.

Avenue de l'Europe, le mag, France 3

"Avenue de l'Europe". Ces peuples qui ont peur…

a revoir

Présenté parVéronique Auger

Diffusé le 30/01/2019Durée : 01h0

\"Avenue de l\'Europe\". Ces peuples qui ont peur...

Se sentant menacées, l’Autriche, la Hongrie et l’Italie ont confié les clés du pouvoir à des partis dirigés par des hommes qui mènent une politique basée sur le rejet des migrants et un nationalisme exacerbé. Enquête sur ces populistes qui veulent que leur voix porte en Europe.

Au sommaire :

Hongrie : la peur du grand remplacement. Le pays est confronté à une pénurie de main-d’œuvre et au départ de ses jeunes actifs, mais pour le Premier ministre Viktor Orbán, hors de question d’avoir recours aux migrants. Sous son impulsion, la Hongrie a mis en place une politique nataliste volontariste.

Autriche : la peur de l'islam. Traumatisée par les milliers de migrants qui ont traversé le pays à l’automne 2015, l’Autriche s’est tournée, aux élections de 2016, vers une coalition de droite et d’extrême droite décidée à sécuriser les frontières.    

Italie : la peur du vide. La Sicile, où un jeune sur deux est au chômage, s'est laissé séduire par Matteo Salvini, le leader de la Ligue du Nord, dont la politique anti-immigrés convient à une partie de la population.    

Les dernières émissions

1234567