Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. "La Hongrie d'abord" : comment le gouvernement Orbán fait plébisciter sa politique de défense de la famille

Alors que la Hongrie est passée sous la barre des 10 millions d'habitants, le gouvernement Orbán, en guerre contre l'immigration, affiche sa volonté de favoriser les naissances... et les familles nombreuses. Le questionnaire sur sa politique de défense des familles qu'il adresse aux électeurs devrait rencontrer leur approbation…

AVENUE DE L'EUROPE / FRANCE 3

La Hongrie affiche un taux de natalité parmi les plus bas d'Europe. Pour la première fois cette année, le pays est passé sous la barre des 10 millions d'habitants. Face à la pénurie de main-d'œuvre, pas question pour le gouvernement de Viktor Orbán de recourir à des migrants.

Comme presque tous les ans, il a adressé à chaque électeur hongrois un questionnaire sur sa politique de défense des familles. Chez les Mòrocz, un couple avec trois enfants qui justement vote Fidesz, le parti du Premier ministre, on se fait un devoir de répondre à ce questionnaire. Une équipe du magazine "Avenue de l'Europe" les a questionnés à son tour...

Propagande gouvernementale ?

Pour le gouvernement Orbán, obtenir l'approbation des électeurs via ces questionnaires envoyés par la poste ne sera pas difficile : les réponses se trouvent déjà dans les questions... Exemple : "Bruxelles veut mettre en place un mécanisme pour favoriser l'installation permanente des migrants. De notre point de vue, nous n'avons pas besoin d'immigration, mais de renforcer le soutien aux familles élevant des enfants, et d'encourager la volonté d'en avoir."

Boglàrka, la mère de famille, ne peut qu'être d'accord avec ce préambule : "En Hongrie, ce sont les Hongrois qui doivent résoudre ce problème de diminution de la population. Si les gens constatent qu'ils sont soutenus, il y aura plus d'enfants qui naîtront."

Peur du "grand remplacement"

Et voici la question : "Approuvez-vous le fait que ce soutien doit être encore plus important si l'on élève plusieurs enfants ?" Pour le couple, la réponse est évidemment "oui". Pour le père, Laszlò, c'est le moyen d'empêcher que les Hongrois "disparaissent" – "un vilain mot", reconnaît-il, mais "c'était la tendance". Une tendance que l'"on peut peut-être réussir à inverser avec ce système d'aides", explique-t-il.

Chez les Mòrocz, ce sera "oui" à toutes les questions. Un véritable plébiscite pour Viktor Orbán, sa politique anti-immigration et pro-famille.

Extrait de "Hongrie : la montée des populismes", un reportage d'Hélène Hug et Loïc Le Moigne, rediffusé dans "Avenue de l'Europe" le 26 juin 2019.

Avenue de l\'Europe.  \"La Hongrie d\'abord\" : comment le gouvernement Orbán fait plébisciter sa politique de défense de la famille
Avenue de l'Europe.  "La Hongrie d'abord" : comment le gouvernement Orbán fait plébisciter sa politique de défense de la famille (FRANCE 3)