"Complément d’enquête". Quand le travail tue

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 75 min
Complément d'enquête
Article rédigé par France 2
France Télévisions
Avec 600 000 accidents du travail, dont 645 mortels en 2021, la France fait partie des plus mauvais élèves des classements européens en matière de sécurité au travail. L’organisation du travail dans certaines entreprises mettrait en danger les salariés. "Complément d’enquête" remonte la chaîne des circonstances et des responsabilités et analyse la mécanique qui a conduit à la mort de salariés, souvent précaires, chez Orange, dans une filiale de Vinci ou encore chez ArcelorMittal.

Ils s’appellent Maxime, Aimen ou encore Jérôme et ils ont tous un tragique point commun : ils sont morts au travail, victimes d’un grave accident au sein de leur entreprise. Ils ne sont malheureusement pas une exception. La France a recensé 600 000 accidents du travail en 2021, dont 645 ont été mortels. Avec une moyenne de deux morts par jour, notre pays fait partie des plus mauvais élèves des classements européens en matière de sécurité au travail. Plus qu’ailleurs, le travail blesse et tue en France. Comment l’expliquer ? Qui est responsable lorsque qu’un salarié meurt dans le cadre de son emploi ?

Intérim, sous-traitance et conditions de travail dégradées

Conditions de travail dégradées, recours généralisé à l’intérim qui met parfois en première ligne des salariés mal préparés à leurs postes, sous-traitance en cascade qui dilue les instructions de sécurité et les responsabilités : dans certaines entreprises, l’organisation du travail mettrait en danger les salariés. Conséquence : des familles endeuillées, des patrons qui bien souvent échappent aux coûts de ces accidents et des tribunaux mal armés pour les sanctionner.

> > ENQUETE FRANCETV. Infractions à la sécurité au travail : que deviennent les signalements faits à la justice ?

A travers le récit des accidents dramatiques et en s’appuyant sur des témoignages et documents inédits, "Complément d’enquête" remonte la chaîne des circonstances et des responsabilités. Avec les victimes et leurs familles, avec des cadres d’entreprises, des inspecteurs du travail, des magistrats, le magazine analyse la mécanique qui a conduit à la mort de salariés, souvent précaires, chez Orange, dans une filiale de Vinci ou encore chez ArcelorMittal.

Une enquête de Laure Pollez, Phedora Maryan-Green et Vincent Gobert avec CAT & Cie.

Dans les fauteuils rouges : Bernard Thibault, ancien secrétaire général de la CGT.

La rédaction de "Complément d'enquête" vous invite à commenter l'émission sur Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #ComplementDenquete.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile ( iOS &   Android), rubrique " Magazines".

Parmi nos sources

Rapports officiels

Rapport annuel de l'Assurance maladie - Risques professionnels (2021).

> Rapport public de la Cour des comptes : "Les politiques publiques de prévention en santé au travail dans les entreprises" (décembre 2022).

> Rapport public de la Cour des comptes : "Le bilan de la transformation de l'Inspection du travail" (mai 2020).

> Rapport parlementaire de la  commission d’enquête sur les maladies et pathologies professionnelles dans l’industrie et les moyens à déployer pour leur élimination, rapporteur Pierre Dharréville (juillet 2018).

> " Les salariés des entreprises sous-traitantes sont-ils davantage exposés aux accidents du travail ?" (Dares Analyses n°14, mars 2023).

Ouvrages

Accidents du travail. Des morts et des blessés invisibles, Véronique Daubas-Letourneux, (Bayard, 2021).

L'Hécatombe invisible – Enquête sur les morts au travail, Matthieu Lépine (Seuil, 2023).

Presse  

Libération : " Chantiers du Grand Paris Express : une mort enfouie", Frantz Durupt (18 février 2022).

> Bastamag et  Politis, pour le travail de Pierre Jequier-Zalc sur les chantiers du Grand Paris et les accidents du travail en général : "Silence, des ouvriers meurent sur les chantiers du Grand Paris, des accidents de travail à répétition" (mars 2022), "Morts au travail, impunité patronale" (mars 2023).

>  Santé & Travail, magazine spécialisé en santé au travail : "Infractions à la sécurité du travail : flagrant déni de justice" (avril 2010).

Twitter

>   Accident du travail : silence des ouvriers meurent.

Collectif Familles : stop à la mort au travail.

Liste non exhaustive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.