Remaniement : le surprenant refus de François Bayrou

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Mercredi 7 février, François Bayrou, président du MoDem, a indiqué qu'il ne souhaitait pas entrer au gouvernement. Des propos qui ont surpris au sein de son parti et dans la majorité.
Remaniement : le surprenant refus de François Bayrou Mercredi 7 février, François Bayrou, président du MoDem, a indiqué qu'il ne souhaitait pas entrer au gouvernement. Des propos qui ont surpris au sein de son parti et dans la majorité. (Franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
franceinfo
Mercredi 7 février, François Bayrou, président du MoDem, a indiqué qu'il ne souhaitait pas entrer au gouvernement. Des propos qui ont surpris au sein de son parti et dans la majorité.

À la suite de son refus fracassant d'entrer au gouvernement, François Bayrou justifie sa décision par une absence d'accord profond avec le gouvernement sur la politique à suivre. "Ce que je vois moi, c'est la multiplication des indices selon lesquels on ne va pas équilibrer ou arrêter la crise, mais on fait comme si elle n'existait pas", indique le président du MoDem. François Bayrou assure que le MoDem reste dans la majorité, mais il refuse de s'engager à voter les textes du prochain gouvernement à l'Assemblée nationale.

"Mettre la pression sur le président de la République"

Ce positionnement embarrasse au sein même du parti. "Je crois qu'il nous a mis, globalement, dans une situation tout à fait préoccupante. Soit, on démissionne tous, mais ça veut dire qu'on est en désaccord, soit on reste", assure Jean-Louis Bourlingues, député MoDem des Hauts-de-Seine. Ces propos ont également surpris dans la majorité. "Je crois qu'il veut mettre la pression sur le président de la République", analyse Ludovic Mendes, député Renaissance de Moselle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.