Remaniement : "L'Éducation nationale a besoin d'un ministre à plein temps", affirme la porte-parole du syndicat SNUipp-FSU

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Remaniement : "L'Éducation nationale a besoin d'un ministre à plein temps", affirme la porte-parole du synduicat SNUipp-FSU
Remaniement : "L'Éducation nationale a besoin d'un ministre à plein temps", affirme la porte-parole du synduicat SNUipp-FSU Remaniement : "L'Éducation nationale a besoin d'un ministre à plein temps", affirme la porte-parole du synduicat SNUipp-FSU (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - S.Chironi, G.Bornstein
France Télévisions
franceinfo
Pour le second acte du remaniement, Gabriel Attal a placé Nicole Belloubet à la tête du ministère de l'Éducation nationale. Guislaine David, co-secrétaire générale et porte-parole du syndicat SNUipp-FSU, était l'invitée du 19/20 info, jeudi 8 février, quelques minutes avant l'officialisation de sa nomination.

Ancienne ministre de la Justice, socialiste, professeure des universités et rectrice, Nicole Belloubet a été nommée à la tête du ministère de l'Éducation nationale, jeudi 8 février. Elle prend la place d'Amélie Oudéa-Castéra au ministère, un mois seulement après son entrée en fonction. Invitée du 19/20 info quelques minutes avant l'officialisation de la nomination de Nicole Belloubet, Guislaine David, co-secrétaire générale et porte-parole du SNUipp-FSU, a souligné que son arrivée pourrait permettre d'avoir un ministre "à plein temps" pour l'Éducation.

Nicole Belloubet "a le profil"

"L'Éducation nationale a besoin d'un ministre à plein temps", a rappelé la porte-parole, alors que les enseignants se mobilisent depuis plusieurs semaines. Elle souhaite notamment que Nicole Belloubet puisse "répondre sur nos conditions de travail, sur les conditions de l'inclusion des élèves en situation de handicap, les questions de rémunération des personnels". D'après la porte-parole du syndicat des instituteurs, Nicole Belloubet "a le profil", puisqu'elle a déjà été confrontée à l'Éducation nationale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.