Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : les départs début 2024 repoussés de trois mois

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Réforme des retraites : les départs début 2024 repoussés de trois mois
Article rédigé par France 3 - A. Peyrout, J. Poissonnier, J-L. Boulesteix, L. Barré, A. Morel, Franceinfo, O.Pergament
France Télévisions
France 3
Après les annonces du gouvernement sur le projet de réforme des retraites, mardi 10 janvier, des Français qui s’apprêtaient à finir de travailler ne cachent pas leur déception.

Sa retraite, Marie-Odile en rêvait déjà. Mais, après les annonces du mardi 10 janvier, elle est un peu déçue, elle aura 62 ans à la fin de l’année, elle sera donc l’une des premières concernées par la réforme. "Je pouvais prendre, normalement, ma retraite au 1er janvier 2024. Ce qui ne sera à priori plus le cas", explique-t-elle. Elle travaille trois mois de plus, pas un drame, confirme-t-elle, mais un coup au moral.

La génération 68 partira à 64 ans

Comme elle, les premiers concernés sont ceux nés en septembre 1961, qui pourront partir à 62 ans et trois mois. Puis l’âge légal sera décalé de trois mois par an, pour atteindre 64 ans pour la génération 68. "Je prends six mois de plus. On va faire avec", déclare Bruno Charpigny, formateur usinage AFPA. Le recul de l’âge de départ à la retraite est contesté par les syndicats et sera au cœur de la mobilisation du 19 janvier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.