Cet article date de plus d'un an.

Climat : les légumes sont chamboulés par la douceur des températures

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Climat : les légumes sont chamboulés par la douceur des températures
Article rédigé par France 3 - M.-P. Samitier, T. Thomas, P. Cornily, C. De Chassey
France Télévisions
France 3
Des bourgeons au mois de janvier, des légumes en avance sur la saison… La nature est totalement perturbée par la douceur anormale de ces dernières semaines.

Avec la douceur extrême, le cycle de production des plantes est bouleversé. Les choux-fleurs arrivent déjà à maturité alors qu’ils ont été plantés de façon échelonnée dans le temps, à un mois et demi d'écart. "Pratiquement 100 % des choux sont arrivés. (...) Le problème, c'est qu’on a deux autres séries qui sont prévues pour février et mars et ils sont arrivés aussi", rapporte Damien Lemarchand, maraîcher. Cela signifie une perte de 50 % de sa récolte, car les choux-fleurs ne peuvent être gardés plus de 10 jours en chambre froide.

La nature comme au printemps

De même, il faut trier les feuilles de mâche, une grande partie ayant jauni du fait des températures. Autre perte, les cœurs de scarole qui ne donneront rien. La nature se transforme comme si l’on était au printemps. Les arbustes bourgeonnent déjà. "La douceur extrême fait que la végétation se remet en place alors qu’il faudrait une période de dormance pour ces arbustes", explique Damien Lemarchand. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.