Immigration : des régularisations de sans-papiers pour répondre aux pénuries de personnel ?

Publié
Immigration : des régularisations de sans-papiers pour répondre aux pénuries de personnel ?
Article rédigé par
A. Peyrout, T. Millot, T. Curtet,F. Bellouti, Ph.Lagaune, L.Haedrich, L.Harper, A.Fajon, E. Revidon - France 3
France Télévisions
Mardi 6 décembre, le projet de loi sur l’immigration a été dévoilé par Élisabeth Borne. Certains sans-papiers pourraient être régularisés s’ils travaillent dans des secteurs dans lesquels il y a des pénuries de personnel.

La pénurie de main d’œuvre qui sévit dans plusieurs secteurs pourrait inciter le gouvernement à assouplir les règles d’attribution de papiers. Ouma est un demandeur d’asile guinéen qui vit à Dunkerque. Présent sur le territoire français depuis sept mois, il n’a pas d’autres choix que de cantonner son activité au bénévolat. "J’ai besoin de vivre, de manger et c’est ce qui m’amène aussi à chercher du travail à côté, mais je ne trouve toujours pas", explique-t-il.

Plusieurs secteurs sous tension

Ouma pourrait pourtant avoir du travail puisqu’un restaurateur qui souffre d’une pénurie de main d’œuvre est prêt à l’embaucher. Cependant, la procédure est trop complexe et ne s’inscrit pas dans la réalité du monde du travail. La liste des métiers sous tension qui date de 2008 pourrait être modifiée. La santé et le social, l’hébergement et la restauration ou encore la construction pourraient agrandir cette liste. Les critères pour obtenir des papiers ne sont pas encore établis. La droite n’est pas d’accord avec cette possible mesure, la gauche souhaite limiter les restrictions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.