Crise énergétique : la France se prépare aux coupures de courant

Publié Mis à jour
Crise énergétique : la France se prépare aux coupures de courant
Article rédigé par
T. Cuny, C.Tixier, N. Bensmail, A. Malesson, L. De Pavant, B. Vidal - France 3
France Télévisions
En cas de coupures de courant, des trains pourraient être annulés et des écoles fermées. Les annonces inquiètent les citoyens qui se préparent déjà à changer leurs habitudes en cas d’interruptions.

En cas de coupures de courant, les écoles, comme à Armentières (Nord) seraient obligées de fermer leurs portes. Sans électricité, pas d’alarme et la sécurité des enfants pourrait être engagée. Les coupures seraient le matin, l’accueil des enfants se ferait l’après-midi et les parents seraient prévenus la veille. “Ce n’est pas toujours évident quand les deux parents travaillent. (...) Ne le savoir que la veille, cela va être très compliqué”, confie un homme.

Pas de coupures avant janvier

Sur tout le territoire, particuliers comme professionnels redoutent les coupures de courant, en cas de tensions sur le réseau. Chez un vendeur de fruits et légumes, si l’alimentation des frigos est coupée plus de deux heures, la marchandise pourrait ne pas résister. Les Français rencontrés, jeudi 1er décembre, repensent déjà leur organisation. “Sans électricité, c’est compliqué, surtout pour le télétravail”, dit une femme. En cas de coupures, elles n'interviendraient pas avant janvier. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.