Sea-Watch

Résumé de la rubrique

Le navire humanitaire allemand Sea-Watch a forcé, mercredi 26 juin,  le blocus des eaux territoriales italiennes, malgré les menaces de Matteo Salvini, pour tenter de débarquer sur l'île de Lampedusa les 42 migrants bloqués à bord depuis deux semaines.
La capitaine allemande Carola Rackete, âgée de 31 ans, a 
été arrêtée, samedi 29 juin, pour "résistance à un navire de guerre" pour avoir accosté de force à Lampedusa, obligeant une vedette de la police à s'éloigner pour ne pas être écrasée contre le quai. Elle risque pour cela jusqu'à 10 ans de prison.

Elle fait également l'objet d'une enquête pour aide à l'immigration clandestine et pour avoir forcé mercredi le blocus des eaux territoriales italiennes.

Le navire humanitaire a été placé sous séquestre et les 40 migrants qu'il avait secourus 17 jours plus tôt au large de la Libye débarqués.
Sea-Watch et d'autres organisations ont récolté "plus d'un million" d'euros de dons grâce à plusieurs collectes en ligne pour couvrir notamment les frais de justice de sa capitaine.
Par ailleurs, l'ONG allemande Sea-Watch s'est dite déterminée à poursuivre ses opérations de sauvetage de migrants en Méditerranée "si nécessaire avec un nouveau navire".