"Aquarius" : que va faire la France ?

La France devrait accueillir une partie des migrants embarqués à bord de l'"Aquarius", arrivé en Espagne le week-end dernier. Reste à examiner le cas de chacun selon des conditions d'asile précises.

Le gouvernement français a promis de prendre sa part en accueillant une partie des migrants arrivés en Espagne à bord de l'Aquarius. En direct de Valence, la journaliste Mélina Huet nous en dit plus sur les conditions d'accueil des réfugiés. Elle explique : "Pascal Brice, président général de l'Office français de protection des réfugiés et apatridies (Ofpra), est arrivé à Valence et sera rejoint par son équipe dans les prochains jours pour procéder à l'étude des demandes d'asile."

Examen au cas par cas

Il s'agit désormais d'examiner le cas de chacun individuellement pour vérifier que les demandeurs sont bien éligibles. "Concrètement, ajoute la journaliste, s'ils sont victimes d'un conflit ou craignent des persécutions. On ne sait pas encore combien de personnes seront accueillies en France. Ceux qui seront éligibles à la demande d'asile recevront un titre de protection ouvrant la voie à une carte de séjour. En attendant, les 630 migrants de la flottille de l'Aquarius pourront rester en Espagne. Le pays leur a accordé un permis d'entrée extraordinaire de 45 jours pour raisons humanitaires."

Le JT
Les autres sujets du JT
Les premiers migrants sont arrivés en Espagne, au port de Valence
Les premiers migrants sont arrivés en Espagne, au port de Valence (PAU BARRENA / AFP)