Cet article date de plus de cinq ans.

Brexit : les Britanniques les plus démunis en faveur de la sortie de l'Union européenne

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Brexit : les Britanniques les plus démunis en faveur de la sortie de l'Union européenne
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'une des lignes de fractures entre les pro et les anti Europe, c'est tout simplement le niveau de vie. Ce sont les plus démunis qui se sentent les moins proches de l'Union européenne.

L'ancien cœur industriel de l'Angleterre est aujourd'hui bien meurtri. C'est ici à Wigan que nous avons rencontré les laissés pour compte de la riche Angleterre. La famille de Debbie ne pourrait survivre au quotidien sans l'aide de la banque alimentaire de leur quartier. À 59 ans, elle n'est pas au chômage, mais en contrat 0 heure. Un contrat sans durée minimum de travail garanti. Elle peut attendre des jours sans recevoir un appel de son employeur.

Politique d'austérité du gouvernement

La famille de Debbie vit dans un logement social. La politique d'austérité du gouvernement les a touchés de plein fouet. Ils doivent payer une nouvelle taxe quand une chambre est vide dans un logement social. Un vrai sacrifice. Le coup de pouce du gouvernement aux salaires minimums, juste avant le référendum de ce jeudi 23 juin, n'a rien changé pour les plus démunis du royaume. Ce déclassement fait le lit des populistes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brexit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.