Islande : comment le pays fait-il face au réveil de ses volcans ?

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Islande : comment le pays fait-il face au réveil de ses volcans ?
Article rédigé par France 2 - T.Pomares, F.Capron, A.Adams
France Télévisions
France 2
Une nouvelle menace pèse depuis le 12 janvier sur l'Islande, où une nouvelle alerte a été lancée concernant l'un de ses volcans les plus actifs. En novembre 2023, la ville de Grindavik avait déjà été évacuée. Comment le pays affronte-t-il ce danger ?

Depuis plusieurs mois, les volcans présents en Islande se réveillent, suscitant l'inquiétude des autorités locales et des habitants. La ville de Grindavik a déjà été évacuée en novembre 2023. "On ne sait pas quand, mais on va avoir des sites qui vont avoir une physionomie complètement différente", s'inquiète Julie Kermarec, une jeune française devenue ranger en Islande. Le 18 décembre 2023, à 3 kilomètres de Grindavik, des fontaines de lave ont jailli des entrailles de la Terre. L'éruption a duré 48 heures. Depuis, des fissures se sont ouvertes au sol, mais les habitants sont rentrés chez eux.

Un risque toujours élevé

Pourtant, le sol continue de gonfler sous la pression du magma. Dans la capitale, à Reykjavik, la surveillance a lieu en permanence, à la recherche de nouvelles brèches sur le territoire de la péninsule. Les chercheurs s'inquiètent de la progression de la lave sous la terre. Le risque volcanique est toujours élevé dans ce pays. Une nouvelle alerte concernant l'un des volcans les plus actifs de l'Islande a ainsi été lancée le 12 janvier. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.