Environnement : de nouveaux des quotas pour accéder aux calanques marseillaises

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Environnement : de nouveaux des quotas pour accéder aux calanques marseillaises
Environnement : de nouveaux des quotas pour accéder aux calanques marseillaises Environnement : de nouveaux des quotas pour accéder aux calanques marseillaises (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - N. Dahan, A. Lepinay, P. Gangai, N. Thevenot
France Télévisions
France 3
Les quotas de touristes qui auront accès aux calanques de Marseille sont de retour cette année. L’objectif est de préserver au maximum la nature de ce coin idyllique.

Un paysage façonné par l'érosion, des falaises de calcaire surplombant une eau cristalline, aux abords de Marseille (Bouches-du-Rhône), la calanque de Sugiton est un "endroit à part" comme le dit un visiteur. Chaque année, près de trois millions de personnes viennent la découvrir. Nicolas Rossignol est garde moniteur du parc national des Calanques et patrouille les lieux chaque matin. Il constate des infractions, comme des cyclistes qui pensaient pouvoir rouler sur des sentiers.

300 amendes dressées par an

Chaque année, près de 300 amendes sont dressées pour non-respect de la réglementation dans ce paysage de carte postale qui doit être préservé. Victimes d’une surfréquentation, les plages y sont bondées durant l’été et les bateaux y affluent. Depuis l’an dernier, il faut réserver sa place pour s’y rendre. Cet été aussi, seulement 400 personnes pourront arpenter les calanques. Pour lutter contre les incivilités et l’érosion des sols, le parc a aussi mis en place des lieux interdits et des écogardes sont chargés de veiller sur les lieux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.