Cet article date de plus d'un an.

Environnement : que vaut le nouvel indicateur écologique chez les enseignes de bricolage ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Environnement : que vaut le nouvel indicateur écologique chez les enseignes de bricolage ?
Article rédigé par France 2 - L.Gublin, E.Meyer, J.Ricco, J.-M.Lequertier, B.Véran, P.Caron, L.Michel
France Télévisions
France 2
Après l’alimentaire, les grandes enseignes du bricolage lancent leurs étiquettes vertes. Acte militant, info utile et nécessaire, ou greenwashing ?

L’information vient d’arriver dans ce magasin Leroy Merlin. Des lettres de A à E permettent de noter l’empreinte environnementale des produits. Il faut scanner pour avoir l’information. La moitié des produits évaluée par Leroy Merlin a obtenu la lettre C.

Conditions de production en usine, durée de vie du produit, matières premières, l’enseigne a défini elle-même les critères de son index. Elle reconnaît des limites. "La totalité des émissions de gaz à effet de serre que le produit a généré au cours de sa vie, ça on ne peut pas encore l’intégrer", explique Alice Fruchart, responsable "offre plus durable" chez Leroy Merlin. 

L’initiative séduit les consommateurs 

En magasin, l’initiative séduit plutôt les consommateurs. "Pour l’achat, ça va être décisif", assure l’un d’eux, tandis qu’un autre souhaite "des organismes indépendants". Pour établir son index, l’enseigne a pris conseil auprès d’une association spécialiste de l’éco-conception. 180 marques ont accepté de faire figurer l’index sur leurs produits, comme Blanchon Syntilor, un fabricant de peintures. Depuis plusieurs années, il tente de remplacer les matières non renouvelables par des produits naturels. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.