Coup d'État au Niger : une fête nationale célébrée dans un climat de défiance envers la France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Coup d'État au Niger : une fête nationale célébrée dans un climat de défiance envers la France -
Coup d'État au Niger : une fête nationale célébrée dans un climat de défiance envers la France Coup d'État au Niger : une fête nationale célébrée dans un climat de défiance envers la France - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - J. Gal
France Télévisions
Des milliers de manifestants nigériens ont célébré la fête nationale du pays, jeudi 3 août, 63 ans après l'indépendance du pays. Parmi eux, quelques jours après le putsch, la défiance à l'égard de la France est très forte. Sa présence militaire y est vivement critiquée.

Des milliers de Nigériens ont manifesté dans les rues de la capitale Niamey, jeudi 3 août, pour le jour de la fête nationale du pays, qui fête ses 63 ans d'indépendance. Le rassemblement s'est fait à l'appel du mouvement M62, qui s'est fait connaître en dénonçant la présence militaire française au Niger. La défiance vis-à-vis de la France est un élément clé du discours des militaires putschistes.

"Que l'armée française nous laisse tranquilles"

"Tout ce qu'on veut est que l'armée française nous laisse tranquilles. [...] On en a ras le bol de l'armée française au Niger", explique un homme. Environ 1 500 soldats français se trouvent sur place depuis que Paris a fait du pays le cœur de son dispositif au Sahel. Les troupes y effectuent des opérations contre différents groupes terroristes, mais ne convainquent pas les manifestants. "Dix ans qu'ils sont dans ce pays, où y a-t-il un seul terroriste qu'ils ont attrapé", s'insurge l'un d'entre eux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.