Cet article date de plus d'un an.

Incendies : vers une multiplication des feux hors norme dans les prochaines années ?

Publié Mis à jour
Incendies : vers une multiplication des feux hors norme dans les prochaines années ?
Incendies : vers une multiplication des feux hors norme dans les prochaines années ? Incendies : vers une multiplication des feux hors norme dans les prochaines années ? (France 2)
Article rédigé par France 2 - C.Sinz, T.Paga, B.Vignais, M. le Charpentier, S.Ripaud
France Télévisions
France 2

20 000 hectares de forêt ont brûlé en Gironde, soit près de deux fois la superficie de Paris. D’autres régions sont également frappées par les incendies, comme la Bretagne. Pourquoi autant de feux, si tôt dans la saison ?

Des flammes dévorent les forêts des monts d'Arrée, dans le Finistère. 1 700 hectares sont partis en fumée, et les pompiers sont à la lutte face au feu qui progresse toujours, dans la soirée du mardi 19 juillet. L'incendie est exceptionnel pour la Bretagne. Selon les experts, il serait une conséquence du réchauffement climatique. Dans le Finistère, le thermomètre est monté jusqu'à 41°C dans la journée du lundi. Le terrain est de plus en plus propice aux incendies. "Cela fait trois fois qu'on est en alerte canicule, déjà, depuis le début de l'été. Et la végétation, en particulier en Bretagne, n'est pas habituée à ce genre de stress", explique Jean-Baptiste Filippi, chercheur au CNRS et à l'université de Corse.

Des méga feux de plus en plus fréquents

De la Gironde au Gard en passant par les Bouches-du-Rhône, les incendies se multiplient en France. Depuis fin juin, pas une semaine ne s'est déroulée sans incendie. Déjà 224 feux à la mi-juillet, un nombre plus important qu'en 2021. Ils sont également de grande ampleur, puisque 33 000 hectares ont déjà été détruits, soit cinq fois plus que la moyenne des 15 dernières années.

Au-delà de 10 000 hectares brûlés, on parle de méga feu, comme à Landiras, en Gironde. "Nécessairement, on ira vers des feux de plus en plus importants, c'est quasiment une certitude", commente le commandant Éric Brocardi, porte-parole des sapeurs-pompiers de France. Même si le risque le plus élevé reste dans le Sud, l'ensemble du territoire français est désormais exposé aux incendies.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.