Cyberattaque du CHU de Versailles : l'hôpital fonctionne toujours au ralenti

Publié Mis à jour
Cyberattaque du CHU de Versailles : l'hôpital fonctionne toujours au ralenti
Article rédigé par
France 3 Île-de-France, G. Darengosse, M. Caillaud C. Mirabaud, C. Botella - France 3
France Télévisions
Le CHU de Versailles est victime d'une cyberattaque depuis samedi 3 décembre. Toutes les communications et les ordinateurs sont coupés, et l'établissement a déclenché le plan blanc.

L'hôpital André Mignot, au Chesnay-Rocquencourt (Yvelines), tourne au ralenti, lundi 5 décembre. Patients et familles arrivent au compte-goutte. Depuis samedi soir, une cyberattaque a contraint l'établissement à couper son réseau informatique. Six malades ont été transférés, et certaines opérations ont été annulées. Du personnel a été appelé en renfort. 

L'enquête se poursuit

Au centre de lutte contre les criminalités numériques, l'enquête se poursuit pour retrouver l'identité des pirates, qui demandent une rançon dont le montant n'a pas été dévoilé. Depuis plusieurs mois, les hôpitaux français font face à une série d'attaques inédites. "Des terroristes qui mettent en danger la vie de patients", commente Arnaud Robinet, président de la Fédération hospitalière de France et maire (Horizons) de Reims (Marne). 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.