Crise énergétique : comment les agriculteurs se préparent aux coupures ?

Publié
Crise énergétique : comment les agriculteurs se préparent aux coupures ?
Article rédigé par
France 3 Centre Val de Loire, A. Delacour, F. Levasseur, C. Seytre - France 3
France Télévisions
Les potentielles coupures d'électricité inquiètent les agriculteurs, notamment les éleveurs de bétail. Pour ne pas mettre leurs animaux en danger, ils demandent au gouvernement de les considérer comme prioritaires.

Laurence Daguet, éleveuse laitière à Montreuil-en-Touraine (Indre-et-Loire), a connu trois coupures d'électricité en 2022. En cas de panne, elle se replie sur un groupe électrogène équipé d'un réservoir de fioul, de quoi affronter les deux heures de délestage éventuel annoncé par le gouvernement. "Dans ce cas-là, on tient, on peut faire la traite, recharger nos frigos", dit-elle. 

Que faire sans groupe électrogène ? 

Les délestages pourraient se produire aux heures de pointe, au même moment que la traite des vaches. Faute de groupe électrogène, certains exploitants pourraient voir leur activité entravée. Sébastien Prouteau, président de la FNSEA du Centre-Val de Loire, demande au gouvernement de préserver les agriculteurs des coupures programmées. "Pour nous, c'est complètement irréaliste de voir des coupures d'énergie dans nos exploitations agricoles", résume ce dernier. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.