Cet article date de plus d'un an.

Réseaux sociaux : le géant Meta annonce 11 000 licenciements

Publié
Réseaux sociaux : le géant Meta annonce 11 000 licenciements -
Réseaux sociaux : le géant Meta annonce 11 000 licenciements Réseaux sociaux : le géant Meta annonce 11 000 licenciements - ()
Article rédigé par France 2 - C.Guttin, T.Donzel, Z.Boughzou
France Télévisions
France 2
Le géant américain du numérique Méta, la maison mère de Facebook, a annoncé le plus gros plan social jamais réalisé dans le secteur des Gafam, mercredi 9 novembre. Le patron, Mark Zuckerberg, confirme le licenciement de 11 000 salariés, soit 13 % des effectifs. Explications.

En quelques mots partagés dans une lettre ouverte, Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, vient de licencier 11 000 salariés, mercredi 9 novembre. "C’est un des changements les plus difficiles que nous ayons connus dans l’histoire de l’entreprise", peut-on lire. Ainsi, 13 % des effectifs sont supprimés. Le fondateur de Facebook reconnaît une erreur d’analyse en ayant trop investi après la pandémie et pointe des performances financières décevantes. Le réseau social enregistre une baisse des utilisateurs.

Un ajustement des entreprises

Le géant Meta possède aussi Instagram et WhatsApp qui subit de plein fouet l’arrivée de nouveaux concurrents comme Tik Tok. Les licenciements ont lieu au sein de toute la Silicon Valley. La semaine dernière, Elon Musk mettait lui aussi fin au contrat de la moitié de ses salariés chez Twitter. Pour les spécialistes, ce n’est pas la fin de ces entreprises. "Pour moi, ce qu’il se passe c’est plus un ajustement que la fin d’un modèle", explique Steven Livingston, professeur spécialiste des médias et affaires publiques à l’université George Washington. La société Meta a annoncé se recentrer sur le metavers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.