Dans le Tarn, des cueilleurs réinventent les "respounchous"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Alors que la saison des "respounchous" bat son plein dans le Tarn, les équipes de France Télévision ont suivi des amateurs du tamier, sorte d'asperge sauvage, qui n'hésitent pas à redoubler de créativité pour le cuisiner.
Tarn : des cueilleurs réinventent le "respounchou" Alors que la saison des "respounchous" bat son plein dans le Tarn, les équipes de France Télévision ont suivi des amateurs du tamier, sorte d'asperge sauvage, qui n'hésitent pas à redoubler de créativité pour le cuisiner. (France 2)
Article rédigé par France 2 - C. Verove, E. Maizy, O. Sauvayre
France Télévisions
France 2
Alors que la saison des "respounchous" bat son plein, les équipes de France Télévisions ont suivi des amateurs du tamier, sorte d'asperge sauvage, qui n'hésitent pas à redoubler de créativité pour le cuisiner.

Au printemps, dans les forêts du Tarn, une quête débute pour les habitants. Celle de la cueillette des respounchous. Ce nom occitan désigne le tamier, une plante sauvage qui grimpe discrètement dans les sous-bois. Originaire du département, Gérard Poujade, auteur de l'ouvrage 25 recettes de respounchous, s'est donné un défi : réinventer ces pousses amères, dont le goût suscite parfois le débat. Il sort ainsi de la traditionnelle omelette, et ose des associations insolites.

"Le respounchou n'a pas dévoilé tous ses secrets"

"Le respounchou n'a pas dévoilé tous ses secrets", confie Agnès Bru, cueilleuse aguerrie, invitée à goûter ce mets dans un muffin américain. Bonne nouvelle pour les amateurs, cette année, la saison des respounchous devrait durer jusqu'au mois de mai.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.