Crise en Nouvelle-Calédonie : vers un retour de l'ordre ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Crise en Nouvelle-Calédonie : vers un retour de l'ordre ?
Crise en Nouvelle-Calédonie : vers un retour de l’ordre ? Crise en Nouvelle-Calédonie : vers un retour de l'ordre ? (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - L. Nahon, L. Lacroix, L. Aubry, G. Detchverry, T. Roinel, Nouvelle-Calédonie la 1ère, @RevelateursFTV, P. Ngankam
France Télévisions
France 2
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé qu'à la suite d'une opération des forces de l'ordre menée par le GIGN et le RAID, en Nouvelle-Calédonie, il n'y a plus aucun quartier aux mains des émeutiers.

Peut-être le retour de l'ordre, en Nouvelle-Calédonie. Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, a annoncé, vendredi 31 mai, qu'après une opération conjointe du GIGN et du RAID, il n'y a plus aucun quartier aux mains des émeutiers. Douze personnes ont été interpellées, et 26 barrages ont été détruits. Le calme semble revenir peu à peu sur l'île. 400 hommes du RAID ont été mobilisés.

Le quartier de Rivière-Salée pris d'assaut par le GIGN

Pour la première fois depuis le début des émeutes, le GIGN a pénétré dans le quartier de Rivière-Salée, l'un des derniers bastions des émeutiers. Les hommes du GIGN ont eu pour mission de démanteler les barrages qui asphyxient cette partie de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Les habitants sont soulagés. "Pour nous, c'est bien parce que depuis quatorze jours, on est pris en otage", confie un riverain. "Genre, on va te brûler vive dans ta maison, ça tape sur les barrières avec des sabres… Ils ont des armes !", relate une habitante, décrivant son calvaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.