Calais : de nombreux migrants tentent de passer en Angleterre

Près de 3 000 migrants attendent à Calais de pouvoir passer en Angleterre. Leur campement est devenu un bidonville. Face à cette situation, les policiers semblent dépassés et démunis.

FRANCE 3

À Calais (Pas-de-Calais), la route pour l'Angleterre est désormais cernée par les clôtures et les barbelés. La route empruntée par les journalistes de France 3 est sécurisée. Mais derrière des broussailles, on entrevoit la vie. Près de 3 000 migrants sont installés dans un bidonville. "On a l'eau depuis quelques jours seulement, ça c'est le plus important", témoigne un jeune homme arrivé depuis deux semaines.

Du mal à contenir tout le monde

Le camp possède ses échoppes et une église bricolée avec des palettes et des bâches.

La plupart des migrants veut rejoindre l'Angleterre en empruntant la rocade qui mène au port. Les clandestins prennent pour ça tous les risques. Mais les policiers inspectent les remorques des camions. Malgré les renforts, ils ont bien du mal à contenir tout le monde. "Aujourd'hui, on a environ 350 gendarmes et CRS, c'est complètement disproportionné", détaille Bruno Noël, secrétaire régional du syndicat de police Alliance.

Le JT
Les autres sujets du JT