Cet article date de plus d'un an.

Témoignages : les sinistrés ayant vécu l’incendie du siècle se reconstruisent progressivement

Publié
Témoignages : les sinistrés ayant vécu l’incendie du siècle se reconstruisent progressivement
Témoignages : les sinistrés ayant vécu l’incendie du siècle se reconstruisent progressivement Témoignages : les sinistrés ayant vécu l’incendie du siècle se reconstruisent progressivement
Article rédigé par France 2 - L.Nahon, R.Moquillon M.Petitjean, P.Wursthorn, Y.Saidani
France Télévisions
France 2
L’été dernier, plusieurs départements avaient été la cible d’incendies ravageurs causant beaucoup de sinistrés, riverains comme vacanciers. Cinq mois après le drame, ils témoignent de leur reconstruction.

Jérôme Blanc, habitant de Cazaux (Gironde) réapprend à vivre cinq mois après l’incendie qui a touché sa commune. "La végétation reprend ses droits, ça re-verdit parce que c’était vraiment un paysage apocalyptique", dit-il. En effet, en été 2022, plusieurs départs de feux consument la Gironde et des murs de feux impressionnants se dressent de jour comme de nuit. Malgré la bataille acharnée des pompiers, près de 29 000 hectares sont détruits. Le jardin et le garage de Jérôme avaient été calcinés, mais par miracle, sa maison avait été épargnée. "Il y a six mois, c’était la déprime totale (...). On se disait : "Qu’est-ce qu’on va faire ?". Et puis on y arrive", relativise-t-il.

Rouvrir le camping en avril

À quelques kilomètres de là, le camping des Flots Bleus (Pyla-sur-Mer) est toujours interdit d’accès. La dune du Pilat avait, elle aussi, été en proie aux flammes. 90 % du camping a ainsi brûlé. Après cinq mois de dépollution des sols, il reste beaucoup à faire. L’équipe espère ouvrir en avril prochain. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.