Cet article date de plus d'un an.

Santé : une semaine compliquée pour les services d’urgences

Publié
Santé : une semaine compliquée pour les services d’urgences
Santé : une semaine compliquée pour les services d’urgences Santé : une semaine compliquée pour les services d’urgences
Article rédigé par France 2 - S.Soubane, C.Dewaegeneire, A.Tribouart, France 3 Régions, B.Bervas
France Télévisions
France 2
Mercredi 28 décembre, les professionnels de la santé doivent s’organiser face aux différentes épidémies qui sévissent en France dans une période rendue périlleuse par la grève des médecins généralistes.

Les services d’urgences font face à une grande quantité d’appel mercredi 28 décembre. En effet, chaque régulateur doit gérer 35 appels par heure. "On a battu tous les records d’appels au centre 15 de la Manche avec plus de 1 500 appels dans la journée", constate le Docteur Thomas Delomas. Une grippe, le Covid ou un simple virus, les patients sont atteints de différentes pathologies, mais ont recours au Samu à cause de la grève des généralistes.

Les urgences surchargées

Face à un nombre conséquent de patients, les urgences sont, elles aussi, remplies et les salles d’attente sont bondées. Au cours de la semaine dernière, 19 242 passages ont eu lieu aux urgences pour des syndromes grippaux, un chiffre en augmentation de 52 % par rapport à la semaine précédente. Pour répondre aux cas bénins, un service de médecine généraliste a vu le jour aux urgences d’Abbeville dans la Somme. Ce service permet de désengorger les urgences en évitant les passages inutiles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.