Cet article date de plus d'un an.

Lyon : le geste désespéré de Mohammad Moradi, mort pour alerter sur la situation en Iran

Publié
Lyon : le geste désespéré de Mohammad Moradi, mort pour alerter sur la situation en Iran
Lyon : le geste désespéré de Mohammad Moradi, mort pour alerter sur la situation en Iran Lyon : le geste désespéré de Mohammad Moradi, mort pour alerter sur la situation en Iran
Article rédigé par France 2 - E.Pelletier, R.Asencio, S.Perez, T.Simonet, France 3 Rhône-Alpes, @RevelateursFTV, J.Cohen-Olivieri
France Télévisions
France 2
Il voulait alerter, et être certain de dénoncer de façon indélébile la répression qui fait rage dans son pays. Mohammad Moradi, Iranien réfugié à Lyon, s'est jeté dans le Rhône. Il a expliqué son geste dans une vidéo.

Mohammad Moradi était Iranien. Son geste irréversible suscite aujourd'hui l'émotion bien au-delà de sa communauté. Avant de mettre fin à ses jours, mardi 27 décembre à Lyon (Rhône), il postait une vidéo pour dénoncer la répression dans son pays. "La police attaque des gens, très violemment. Malheureusement, on a perdu beaucoup de filles et de fils, très, très jeunes. Donc, on doit faire quelque chose", dit-il, pour attirer l'attention du monde sur les évènements qui se déroule en Iran.

Des hommages sur les réseaux sociaux


Son message s'adresse aussi aux Iraniens, qui à l'intérieur du pays défient chaque jour le régime, au péril de leur vie. "Nous, les Iraniennes, on a un sentiment de culpabilité sur nous. On vit mal d'être en sécurité ici, [alors] que notre peuple, à l'intérieur de l'Iran, ils sont devant les balles", confie Hadis, membre du collectif "Femme, Vie, Liberté" à Lyon. Mohammad Moradi, 38 ans, vivait avec sa femme à Lyon depuis trois ans. En Iran, les manifestants ont entendu son message. Les hommages se multiplient sur les réseaux sociaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.