Incendies en Gironde : un maire se bat pour obtenir une subvention du gouvernement

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Un an après les milliers d’hectares ravagés lors des incendies en Gironde, certains maires de communes se battent pour recevoir des subventions du gouvernement. Rencontre avec l’un d’entre eux.
Incendies en Gironde : un maire se bat pour obtenir une subvention du gouvernement Un an après les milliers d’hectares ravagés lors des incendies en Gironde, certains maires de communes se battent pour recevoir des subventions du gouvernement. Rencontre avec l’un d’entre eux. (France 2)
Article rédigé par France 2 - M. Darnon, N. Piquet, E. Chevalier, R. Flochin, T. Denis, F. Bardos, Seiya Production
France Télévisions
France 2
Un an après les milliers d’hectares ravagés lors des incendies en Gironde, certains maires de communes se battent pour recevoir des subventions du gouvernement. Rencontre avec l’un d’entre eux.

À Origne (Gironde), village de 180 habitants touché par les incendies l’an passé, Vincent Dedieu, le maire, se bat pour recevoir une subvention exceptionnelle de l’État. Pour le moment, les aides du gouvernement couvrent 80% des dégâts. Avec d’autres maires, il cherche à obtenir les 20% restants. L’an passé, dans la région, 30 000 hectares ont été ravagés par le feu. Une épreuve pour le territoire mais aussi pour Vincent Dedieu, qui a passé l’été à gérer la commune.

90% des forêts sont privées 

Exténué, il avait fini à l’hôpital, victime d’un infarctus. Malgré le temps, il est difficile de tourner la page. "Le sentiment d’abandon sur les territoires ruraux, il existe depuis toujours", déplore-t-il. Ici, 90% des forêts sont privées. Il y est surtout cultivé le pin, un arbre rentable mais très inflammable. Avant de replanter, Vincent Dedieu incite donc les propriétaires à choisir d’autres espèces

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.