Incendies : la presqu'île de Lège-Cap-Ferret présente son plan d'évacuation maritime

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Incendies : la presqu'île de Lège-Cap-Ferret présente son plan d'évacuation maritime
Article rédigé par France 3 - France 3 Aquitaine, V. Roussel, P. Juvigny, F. Dumont
France Télévisions
France 3
Alors que les températures battent des records, mercredi 19 juillet, le risque d'incendie augmente. Après les méga-feux de 2022, les autorités de la presqu’île du Cap Ferret sont en alerte et viennent de présenter un plan d'évacuation maritime unique en France. Détails.

À Lège-Cap-Ferret (Gironde), une seule route mène à la pointe du Cap. Une voie bucolique, mais unique : en cas de danger ou d’incendies, elle serait sur-sollicitée et insuffisante. Alors, les autorités ont pensé aux bateliers. "C’est notre quotidien en fait, l’évacuation, le transport de passagers. Ça va très vite. L’embarquement, on peut mettre que cinq minutes pour embarquer 49 passagers", explique Francis Camps, batelier à l’Union des Bateliers Arcachonnais (UBA). 

12 000 à 14 000 personnes pourraient être évacuées

Grâce à une trentaine de bateaux, en cas de crise, 12 000 à 14 000 personnes pourraient être évacuées chaque jour. Majoritairement, la solution rassure. Les autorités exposent le plan d’évacuation maritime un an presque jour pour jour après les méga-feux de l’été 2022. "Ça a été très clairement un déclencheur, une prise de conscience que les feux pouvaient avoir une violence particulière avec le réchauffement climatique. Donc, il faut adapter nos dispositifs", explique Olivier Lebas, commandant en chef de zone maritime Atlantique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.