Tour de France 2023 : l'ascension du col de la Loze, l'épreuve reine

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Tour de France 2023 : l'ascension du col de la Loze, l'épreuve reine
Article rédigé par France 3 - J. Lonchampt, B. Poulain, J. Sarfati, L. Feuillebois
France Télévisions
France 3
Pour la 17ème étape du Tour, les coureurs relieront Saint-Gervais-Mont-Blanc à Courchevel. Il leur faudra alors passer par l'impitoyable col de la Loze, que les fans ont dû emprunter pour se rendre aux premières loges.

Un sommet et des milliers de passionnés. À vélo ou à pied, mercredi 19 juillet, les fans du Tour de France ont gagné les hauteurs du col de la Loze (Savoie). 2 300 mètres d'altitude, afin d’assister à l’étape reine dans les Alpes, pour beaucoup immanquable. "Je trouve que cette année, il y a beaucoup de monde sur le Tour de France", s’étonne une spectatrice. "On savait qu’il y aurait Courchevel cette année. Dès qu’on a su, on a réservé pour venir sur le col de la Loze", explique un père de famille.

Une montée de l'extrême

En pleine montagne, pas d'accès en voiture. Pour atteindre les derniers kilomètres, certains ont marché plusieurs heures ou ont même dormi sur place. 28 km de montée et des passages à plus de 24 %. Le col de la Loze est parfois réputé comme le plus dur de France. Un constat confirmé par une famille originaire de Mayenne. Notamment par le papa, Renaud, courageux mais pas au bout de ses peines : "Elle est terrible. C’est vraiment la plus dure". L’arrivée n'est plus qu'à quelques kilomètres. La route que les champions emprunteront dans quelques heures et qui, en attendant, fait rêver les amateurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.