Canicule : de la Grèce aux États-Unis, des chaleurs extrêmes et des incendies

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Canicule : de la Grèce aux États-Unis, des chaleurs extrêmes et des incendies
Article rédigé par France 3 - O. Longueval, @RevelateursFTV, C. Beauvalet
France Télévisions
France 3
En Grèce, la nuit a été longue pour les pompiers, qui livrent une lutte acharnée contre les flammes. Une cinquantaine d'incendies se sont déclarées au cours des dernières 24 heures. En Italie, 23 villes sont en alerte rouge, car le mercure frôle les 42°C. Aux États-Unis, la ville de Phoenix vit dans la fournaise depuis des jours.

Près d’Athènes (Grèce), l’immense panache de fumée était encore visible, dans la matinée du mercredi 19 juillet. Le pays brûle depuis trois jours. Dans la nuit, les flammes, hautes de plusieurs mètres, étaient visibles de loin. Un foyer long de 20 kilomètres inquiète particulièrement les autorités. Il dévore la végétation aux portes de la capitale. Jeudi encore, des maximales de 44 °C sont attendues dans le pays. 

43 °C depuis 19 jours consécutifs à Phoenix, aux États-Unis

En Turquie, les mêmes scènes de paysages en proie aux flammes se répètent. Les incendies se sont déclarés dans l’ouest et le sud du pays, provocant des évacuations. Partout dans l’hémisphère Nord, les habitants suffoquent. À Phoenix, aux États-Unis, un triste record a été battu : il fait 43 °C depuis 19 jours consécutifs. Une habitante doit adapter ses horaires de sortie, et vient au parc avec ses chiens dès 5 heures du matin. 

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.