"Si vous êtes humain, parlez" : l'avocat des parents du caporal Noyer s'adresse à Nordahl Lelandais après les propos de son frère dans "Le Parisien"

Dans une interview accordée à franceinfo, Bernard Boulloud répond à Sven Lelandais et lance un appel à Nordahl Lelandais, mis en examen dans l'affaire Maëlys et pour le meurtre d'Arthur Noyer.

Bernard Boulloud (D), avocat de Cécile (C) et Didier (G) Noyer, parle à la presse, le 20 décembre 2017, au palais de justice de Chambéry (Savoie).
Bernard Boulloud (D), avocat de Cécile (C) et Didier (G) Noyer, parle à la presse, le 20 décembre 2017, au palais de justice de Chambéry (Savoie). (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

"S'il a vraiment de la pitié, s’il est humain, qu’il enlève la souffrance en disant ce qu’il a fait." Interrogé par franceinfo, Bernard Boulloud, l'avocat des parents du caporal Arthur Noyer, lance un appel à Nordahl Lelandais, lundi 24 septembre. Il répond ainsi au frère de l'ancien maître-chien, qui a accordé une interview au Parisien. Dans cet entretien, Sven Lelandais revient principalement sur l'affaire Maëlys, mais aussi sur les circonstances de la mort d'Arthur Noyer, disparu en avril 2017.

"Pour le caporal Noyer, il était ivre en sortant de discothèque. Nordahl a toujours été très méticuleux avec sa voiture. A l’intérieur, ça sent bon, c’est propre. Cela s’est peut-être mal passé dans la voiture. Ils sont sortis du véhicule, il y a eu une bagarre et Arthur Noyer est mal retombé. C’est malheureusement accidentel", estime Sven Lelandais. Or, depuis le 20 décembre 2017, son frère est mis en examen pour le meurtre du jeune caporal.

"La famille d'Arthur est atterrée et effarée"

"On veut bien croire à ces propos, mais que Nordahl Lelandais le prouve et qu’on puisse le vérifier. Il n’y a plus que lui et la science qui peuvent parler", réagit Bernard Boulloud au nom de la famille Noyer. Avant de s'adresser directement au principal suspect, actuellement en détention provisoire : "Si vous êtes humain, parlez." "Grâce à son frère, on lui tend encore une perche. J’espère que [Sven Lelandais] a dit la vérité. Si ce n’est pas le cas, ça voudra dire que même son frère ne le connaît pas", ajoute l'avocat.

"Dix-sept jours après les funérailles d’Arthur, sa famille est atterrée et effarée de lire ces choses qui concernent sa mort. En plus, elle ne peut pas y répondre car le secret de l’instruction serait trahi", poursuit Bernard Boulloud. Même si la famille "souffre dans la dignité", l'avocat explique qu'elle ressent aussi de la "colère" : "[Sven Lelandais] disculpe son frère le jour où on va faire une reconstitution" de la disparition de la petite Maëlys.

Une reconstitution de celle d'Arthur Noyer aura également lieu dans plusieurs mois. La présence des parties civiles y est obligatoire ; Bernard Boulloud et les parents d'Arthur Noyer seront donc là. L'avocat espère que la presse ne sera pas au courant, car il estime que "les fuites polluent l'enquête". En attendant, il lance un autre appel, destiné cette fois aux juges : "On aimerait participer au prochain interrogatoire de Nordahl Lelandais."